23 juillet 2024
Récents :
à la uneCameroun

Allianz: année 2023 record malgré les catastrophes naturelles

[ad_1]

Le géant allemand de l’assurance Allianz a fait état vendredi d’un bénéfice net part du groupe en hausse de 33% en 2023, à 8,5 milliards d’euros (8,10 milliards de francs), en dépit du poids des catastrophes naturelles.

Le bénéfice d’exploitation, qui reflète davantage la performance de l’activité, affiche un record historique à 14,7 milliards d’euros, en progression de près de 7% sur un an, grâce aux branches dommages et santé-vie.

L’assureur table pour 2024 sur une performance opérationnelle de 14,8 milliards d’euros, à plus ou moins un milliard d’euros près, a-t-il précisé.

L’an dernier, le leader européen de l’assurance, devant le français Axa, a vu son chiffre d’affaires croître de 5,5%, à 161,7 milliards d’euros, tiré par les branches dommages (+8,4%), grâce à des effets prix et volumes positifs, et vie/santé, qui a fortement progressé aux États-Unis, selon un communiqué.

La gestion d’actifs, qui avait subi un gros litige aux Etats-Unis en 2022, a de son côté reculé de 2%. Les actifs gérés pour compte de tiers, à 1712 milliards d’euros fin 2023, ont augmenté de 77 milliards d’euros sur un an, grâce à des effets de marché favorables et d’une collecte nette de 21,5 milliards d’euros, qui ont plus que compensé les effets de change négatifs.

La performance opérationnelle d’Allianz sur l’année a été obtenue en dépit d’une hausse de 28% des remboursements liés aux catastrophes naturelles, à 2,3 milliards d’euros, en raison d’une série de tempêtes, d’averses de grêle et d’inondations tout au long du deuxième semestre 2023.

Le ratio combiné – un indicateur clé qui rapporte le montant des primes encaissées aux remboursements effectués – affiche lui 93,8% sur l’année, en hausse de 0,5 point sur un an. Inférieur à 100%, il signifie que la branche est rentable.

Au final, la branche dommages réalise un bénéfice d’exploitation de 6,9 milliards d’euros, contre 7,0 milliards selon l’objectif fixé.

« Nous avons réalisé une nouvelle année de résultats records et toutes les branches opérationnelles ont terminé au-dessus ou proche de leur objectif de bénéfice d’exploitation », a résumé Claire-Marie Coste-Lepoutre, directrice financière d’Allianz, citée dans le communiqué.

Le groupe propose de verser à ses actionnaires un dividende de 13,80 euros par titre pour l’année 2023, contre 11,40 euros lors de l’exercice précédent. Il va par ailleurs racheter pour un…



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *