à la uneCameroun

Delémont accueillera Servette, Sion se frottera à YB

[ad_1]

Les huitièmes de finale se poursuivent ce mercredi avec Servette – Stade Lausanne-Ouchy et Lausanne – Lugano. Bâle à Kriens sera particulièrement sous pression.

Depuis son 5e rang au terme de la saison 2000-2001, Bâle a toujours terminé le Championnat de Super League dans le trio de tête, à l’exception de ce printemps (5e). Les Rhénans ont fêté le titre à douze reprises, huit fois de rang entre 2010 et 2017. Après le départ de nombreux piliers cet été, la chute est irrémédiable avec une dernière place après onze journées.

Même le limogeage de l’entraîneur Timo Schultz n’a rien changé, voire même a fait empirer les choses. En quatre matches sous Heiko Vogel, aucun point n’est tombé dans l’escarcelle des Bâlois et ils n’ont marqué aucun but. Contre les néo-promus Stade Lausanne-Ouchy et Lausanne-Sport, les parties se sont soldées par des retentissants 0-3. C’est l’incompréhension totale dans le club.

Le dernier succès rhénan date du 16 septembre sur le score sans appel de 8-0 contre Bosporus Berne (2e i) en Coupe de Suisse. Désormais, c’est Kriens, club de Promotion League, qui se présente à l’horizon. Un nouveau revers pourrait précipiter la chute de Vogel.

Deux duels de Super League

Deux rencontres opposeront des équipes de Super League. Lausanne-Spo: St – Lugano et Servette – Stade Lausanne-Ouchy. Les Tessinois ont atteint la finale au cours des deux dernières saisons, avec un succès en 2022 contre St-Gall (4-1). Cette année, ils s’étaient inclinés 3-2 contre Young Boys.

Cette saison, Lugano s’est imposé 2-1 lors du premier duel contre Lausanne à la maison. Une défaite qui avait été difficile à avaler pour Ludovic Magnin et ses joueurs. Depuis, les Vaudois ont brillé devant leur public avec des victoires contre Lucerne (3-1) et dimanche contre Bâle (3-0). En revanche, les joueurs de Mattia Croci-Torti sont toujours dans l’attente d’un succès depuis quatre matches (un nul).

Stade Lausanne-Ouchy n’a pas été verni au tirage. Les Vaudois doivent se déplacer sur la pelouse d’une équipe qui reste sur quatre victoires de suite en Championnat. Même si le néo-promu avait accroché les Genevois en Championnat (1-1), les Servettiens ont pris depuis de la bouteille. Dimanche, contre Lucerne, ils furent loin d’être irrésistibles pendant plus d’une heure de jeu, mais le final fut ébouriffant. Stade Lausanne-Ouchy a lui bouclé le week-end sur une belle performance (0-0…

[…]Lire la suite

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *