23 juillet 2024
Récents :
InternationalSociété

« J’ai été libéré parce qu’ils ont…. »

[ad_1]

Dans sa Une de ce mardi 21 novembre 2023, le quotidien Source A est revenue sur la libération de Amadou Ba arrêté après avoir publié les documents médicaux de Ousmane Sonko. Le mandataire de Bassirou Diomaye Faye s’est fendu d’un post pour démentir le journal qui informe que sa libération « sous contrôle judiciaire serait dûe à un coup de fil de l’ambassadeur de France » .

Voici l’intégralité de sa publication !

→ A LIRE AUSSI : Mody Niang : « Si on auditait Amadou Ba, il ne serait pas Premier ministre encore moins candidat »

« Journal Source A: A comme l’alphabet du mensonge

Je me réveille avec cette Une de Source A selon laquelle ma libération sous contrôle judiciaire serait dûe à un coup de fil de l’ambassadeur de France, vu que mes enfants seraient français et vivraient en France actuellement, patati, patata…..

→ A LIRE AUSSI : Choix porté sur Bassirou Diomaye Faye : Les Alliés d’Ousmane Sonko réagissent (communiqué)

Je n’ai JAMAIS reçu d’appel DE MA VIE, d’un consul, ambassadeur ou agent de l’ambassade de France au Sénégal. JAMAIS ! JAMAIS !

j’ai vécu plus de 18 ans en France et la moitié de ma famille y vit dont ma mère. Mais moi j’ai fait toutes mes humanités au Sénégal, de l’école coranique au au DEA à la Faculté des sciences juridiques de Dakar,
Par ailleurs, mes enfants sont nés au Sénégal et scolarisés TOUS actuellement dans mon quartier à Thiès.
(Ils vous obligent à exposer votre vie privée ces janissaires médiatiques).

→ A LIRE AUSSI : La réaction surprenante de ce responsable de l’ex-Pastef : « Bassirou Diomaye Faye n’est pas encore le candidat officiel »

J’ai été libéré parce qu’ils ont pris mon téléphone, j’ai été obligé « presque » de leur donner mon code.

Après large exploitation du téléphone au niveau de leurs services techniques, ils se sont rendus compte que les documents médicaux de Sonko, que je n’ai fait que partager, provenaient bel et bien, de la page Facebook de Juan Branco et certainement pas de quelques agents pénitentiaires ou je ne sais quelle autre officine.

Ils n’ont rien trouvé de délictuel ou de criminel. Voilà la seule raison de ma libération.
Ensuite, ils ne sont pas, je présume, arrivés à trouver un fondement juridique crédible entre l’infraction de diffusion de données personnelles de Sonko et son lien avec l’atteinte à la sûreté de l’État.
C’est Sonko la seule victime, pas l’État, et il n’a pas porter plainte.

Je ne sais pas qui veut orienter Source A sur ma personne qui est si ordinaire, mais le fait d’être le mandataire de Bassirou Diomaye Faye me prédestine sûrement durant les semaines à venir, à quelques tourments, pressions ou menaces que je suis prêt à assumer.

Bassirou Diomaye Faye sera candidat et m’avoir dans votre viseur juste parce que je suis son mandataire, n’arrêtera pas la vague populaire actuelle en faveur de sa candidature.

Je suis juste l’ombre de la candidature, cherchez la proie. Oups, il est déjà en prison.

On vaincra inchallah !!!!

PS: Focus sur le parrainage et pas de perte de temps avec ces niaiseries médiatiques qui vont pleuvoir de façon synchronisée pour nous divertir chaque jour davantage. »

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *