23 juillet 2024
Récents :
à la uneCameroun

La Commission d’éthique de la Fecafoot ouvre une enquête sur des suspicions de fraude sur l’âge

[ad_1]

La Commission d’éthique de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot) se prépare à une session de trois jours le mois prochain pour enquêter sur des allégations de fraude sur l’âge impliquant plusieurs joueurs et présidents de clubs. Les personnes concernées ont été notifiées des procédures engagées contre elles pour « faux dans les titres », avec des accusations de « tricherie sur l’âge et tricherie sur l’identité ».

La Commission d’éthique, chargée de préserver les valeurs au sein de la Fecafoot, entendra les personnes concernées lors de cette session. Les joueurs sont les principaux suspects, tandis que les présidents de clubs sont soupçonnés de complicité. Bien que jouissant encore de la présomption d’innocence, ces individus risquent des sanctions sévères, voire l’exclusion définitive du football.

Depuis son arrivée à la Fecafoot, Samuel Eto’o a intensifié la lutte contre la fraude sur l’âge conformément aux exigences de la FIFA et de la CAF. La fédération exige désormais que tous les clubs présentent les cartes nationales d’identité de leurs joueurs dans les tournois jeunes.

La fraude sur l’âge, répandue sur le continent, est considérée comme responsable du nivellement entre les équipes africaines et occidentales au niveau mondial. Les jeunes joueurs impliqués arrivent souvent fatigués dans les sélections nationales africaines. En 2022, environ 21 joueurs sur les 30 convoqués au tournoi de l’Union des fédérations de football d’Afrique centrale (Uniffac), dans la catégorie des moins de 17 ans, avaient été exclus de la compétition en raison de suspicions de fraude sur l’âge.



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *