à la uneInternationalSport

C’est tombé, Zidane a pris une décision après les propos polémiques de Le Graët

Après la sortie fracassante du président de la FFF Noël Le Graët, Zinedine Zidane a pris la décision de ne pas réagir à chaud. « Zidane au Brésil, j’en ai rien à secouer, il peut aller où il veut. (…) Est-ce qu’il a tenté de m’appeler ces derniers jours ? Ah, certainement pas. Je ne l’aurais même pas pris au téléphone ».

Ce dimanche, dans l’émission Bartoli Time sur RMC Sport, Noël Le Graët a tenu des propos très dépassant envers Zinedine Zidane. Cependant, le quotidien L’Equipe assure dans son édition du jour que Zinedine Zidane, défendu publiquement par un certain Kylian Mbappé, a pris la décision de ne pas réagir à chaud à ces déclarations virulentes du boss du football français. L’ignorance, peut-être la meilleure des réponses…

Pour rappel, Zidane est toujours libre depuis son départ du Real Madrid à l’été 2021, le technicien français ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait, malgré plusieurs sollicitations.

C’est rare de voir une personnalité du football détester Zinedine Zidane. Même la légende a très peu d’ennemis. Ce dimanche, le monde du foot était surpris des déclarations de Noël Le Graët, président de la FFF. Ce dernier s’est attaqué à ZZ dans une interview avec RMC où il affirme qu’il n’allait même pas prendre le téléphone si Zidane l’appelait. Mais ce n’est pas la première fois qu’un acteur du foot s’est attaqué au ballon d’or 1998.

Zinedine Zidane est un joueur légendaire qui a connu un grand succès avec l’équipe de France et les différents clubs qu’il a connus. Malgré ses nombreux succès, il est surtout connu pour son coup de tête sur Marco Materazzi lors de la finale de la Coupe du monde 2006. ZZ avait réagi spontanément quand le défenseur Italien lui a manqué de respect même si pour l’instant, il reste muet face aux attaques de Noël Le Graët.  En effet, Zidane a déclaré qu’il ne pardonnera jamais à Materazzi et qu’il ne veut même pas le voir ou lui parler. Le double Z l’a admis durant une interview accordée à El Pais.

«Je ne lui pardonnerai jamais, je préfère mourir. Sur le terrain, il se passe beaucoup de choses, mais cette fois je ne l’ai pas supporté. Ce n’est pas une excuse, mais ma mère était malade. Elle était à l’hôpital, les gens ne le savent pas. C’était un moment difficile. Plus d’une fois, on a insulté ma mère et je n’ai jamais répondu. Malheureusement, cette fois c’est arrivé. S’il s’agissait d’un garçon comme Kaka, bien élevé, je me serais excusé. Mais pas lui. Je présente mes excuses au monde du foot, aux supporters, à l’équipe. Mais pas à lui, jamais, jamais. Je préfèrerais mourir».

Sans doute, Zidane répondra aussi à Noël Le Graët !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *